Top site

Comment s'y prendre pour créer une SAS ?

La création d’une SAS ou société à actions simplifiées relève de la volonté de deux personnes de mettre en commun des capitaux pour le déroulement d’une activité qui se veut rentable. Mettre en route cette forme juridique d’entreprise permet d’avoir dans son entreprise un fonctionnement assez souple car les associés seuls sont libres d’organiser leur sociétés comme bon leur semblera. Ainsi donc au moment de la création, on rédige les statuts et on définit librement le capital qui sera déposé à la banque en guise de capital d’ouverture de la société.

Comment s’y prendre ?

Comme lors de la création de n’importe quelle autre forme sociétaire, pour creer une sas il s’agira au départ de rédiger des statuts qui définiront la société. Cette rédaction implique la présence d’un notaire car ces statuts doivent être écrits sur un acte notarié au cas où un bien immobilier serait apporté par un ou plusieurs associés de la SAS. Ceci déjà signifie que les apports au capital d’une SAS peuvent être divers et donc constitués de bien en numéraire, en nature ou en industrie. Après la rédaction des statuts il s’agira de procéder au dépôt du capital. Ce qu’il faut ici dire c’est que le montant de ce capital sera définit d’un commun accord entres associés.

Le fonctionnement de la SAS

Le nombre d’associés n’est pas défini, la durée de l’exercice de la fonction est de 99 ans au maximum. Il est important que soit désigné un commissaire aux apports au cas où certains actionnaires laisseraient des apports en nature, ceux-ci sont entièrement libérés à la constitution de l’entreprise. Aussi les apports en numéraires seront libérés de moitié à la création de l’entreprise et le reste au bout de cinq années d’exercices. Par ailleurs un commissaire au compte n’est pas automatiquement nommé dans une sas. Sa nomination n’est exigible qu’à compter du moment où le bilan annuel est supérieur à un million d’euros, le chiffre d’affaires hors taxes est supérieur à deux millions d’euros et le nombre de salariés est supérieur à 20.

Les avantages d’une sas

Il existe plusieurs avantages en rapport avec cette forme de société et celui qui en bénéficie le plus c’est le président de l’entreprise qui le plus souvent est l’actionnaire majoritaire. Ces avantages sont entre autres ceux dont bénéficient les salariés assurés par des caisses de sécurité sociale sauf que le dirigeant d’une sas ne cotisera pas pour en bénéficier. On peut citer entre autres l’assurance maladie, l’assurance retraite etc.